Ce livre de recettes t’expliquera tout ce que tu dois savoir pour faire un bon livre de recettes

La pandémie et le confinement nous ont privés de notre liberté et cela à bien des égards. Isolé l’un de l’autre, nous avons tous essayé à notre manière de se trouver une routine, un passe-temps ou même une passion, afin de se garder stimulé et de préserver sa santé mentale. Pour beaucoup d’entre nous, ce fut la cuisine et la réalisation de nouvelles recettes qui furent le meilleur remède au quotidien. D’ailleurs, n’avons-nous pas tous tenté, à un moment ou un autre, de réaliser la recette d’un bon pain maison, ne serait-ce qu’une seule fois durant le confinement?

Si certains se sont révélés en eux une réelle passion culinaire, d’autres y ont découvert une ambition. Cependant, comment passer de la passion à la réalisation, de l’ambition à la publication d’un livre de cuisine? Une question intimidante et surtout, bien courante pour tous ceux et celles qui sont tentés par cette aventure éditoriale. Une question à laquelle l’auteure Annik De Celles répond avec franc dans son tout nouveau livre : La recette d’un livre de recettes. Et pour l’occasion, j’ai eu la chance de m’entretenir avec elle.

Dans son livre « La recette d’un livre de recettes », Annik De Celles explique en détails toutes les étapes et les ingrédients nécessaires à la réussite d’un bon livre de cuisine. Que ce soit au niveau de la prise de photos; la rédaction d’une recette claire et concise; bien comprendre un contrat d’édition ou même comment gérer et se préparer à la possible médiatisation de son livre. Vraiment, tout y est. Telle une recette!

Cependant, le livre est d’abord et avant tout un guide qui te permet de trouver ton propre style éditorial, et, surtout, de te distinguer des autres. Comme par exemple : qu’elle est ton angle? À qui t’adresses-tu? Préfères-tu opter pour une autopublication ou une maison d’édition? Si oui, laquelle?  Tous des éléments à prendre en considération si l’on veut réussir à réaliser son projet culinaire. Des choix que Mme De Celles a dû faire pour ses propres livres de recettes à succès: Desserts santés pour dents sucrées (2012), Desserts santés pour dents sucrée Tome II (2013) ainsi que Déjeuners et collations santés… 50 recettes à base de légumes (2015).

Lorsque je lui ai demandé quel avait été son plus grand obstacle durant la réalisation de son premier livre, sa réponse fut : « ma propre ambition ». Sa propre ambition, car à l’époque celle-ci n’avait pas tout à fait réalisé l’ampleur du travail que cela engendrerait et le temps nécessaire pour perfectionner ses propres recettes. Une erreur bien commune pour tous ceux et celles qui débutent dans le domaine. Aujourd’hui, près de dix ans après la sortie de son tout premier livre, Annik De celles est non seulement une auteure accomplie, mais aussi directrice générale de la maison d’édition Septembre Éditeur. Un rôle qui lui permet d’encore mieux conseiller et guider ses lecteurs. D’ailleurs, sa meilleure astuce est certainement « d’avoir un fil conducteur et se mettre une liste de recettes que l’on veut absolument réussir ».

Avec les fêtes de Noël qui approchent sous peu, La recette d’un livre de recettes est un cadeau idéal à offrir à un proche (ou à soi-même) qui serait tenté de vivre l’expérience tout en ayant un coup de pouce. D’autant plus qu’au Québec, suite au confinement, les livres culinaires sont plus populaires que jamais, malgré les diverses plateformes technologiques à notre disposition. Selon Mme De Celles, la raison est simple : « C’est l’objet. C’est l’objet qui nous fait rêver. On aime le feuilleter, on aime les anecdotes (…) des fois c’est un ingrédient. Des fois c’est une culture que l’on veut découvrir au travers de recettes. Au Québec avoir un livre de recettes est quelque chose qui procure beaucoup de bonheurs. »

Incluant une préface signée Madame Labriski, La recette d’un livre de recettes est maintenant disponible dans une librairie près de chez toi pour le prix de 29,95$!

Sources:
Septembre Editeur – Instagram
Septembre Editeur – Site web

Lison: une idée géniale pour les amoureux de la lecture

Le concept de Lison est connu ailleurs au Canada et dans d’autres pays dans le monde, mais la formule est unique au Québec depuis bientôt un an. Lison propose un abonnement qui te permet de recevoir à domicile un livre surprise choisi spécialement pour toi, adapté à tes goûts littéraires, en plus de trois ou quatre produits locaux et artisanaux, gourmands ou réconfortants. Une belle manière d’entretenir ton goût de la lecture tout en encourageant le commerce local de Montréal et d’ailleurs au Québec.


C’est que l’achat québécois est à la base de la création de cette jeune entreprise montréalaise formée de sept amis qui veulent soutenir les librairies indépendantes, les maisons d’édition québécoises et les commerces locaux, le tout dans une démarche écoresponsable qui inclut des matériaux recyclables, la minimisation du plastique dans les boîtes, les envois groupés et même les livraisons à vélo quand la météo et la distance à parcourir le permettent.

Je t’explique comment Lison fonctionne. Dès ton inscription à l’un des forfaits, tu devras remplir un questionnaire sur tes préférences de lecture, tes auteurs favoris, tes livres coup de cœur, etc., et tes réponses aideront l’équipe de conseillers à choisir les livres parfaits pour toi selon l’abonnement que tu as choisi. 

Le contenu des coffrets mensuels change en fonction des profils et des partenaires du moment, mais en général chaque coffret contient un livre personnalisé, un signet, un sachet de tisane, une gourmandise, et une gâterie de commerces locaux et artisanaux. Le service coûte entre 50 $ et 55 $ par mois, livraison incluse, selon que tu prends un abonnement de 3, 6 ou 12 mois.

Lison propose aussi des coffrets thématiques inspirés de l’actualité, des thèmes de saison ou d’un style littéraire en particulier, comme le coffret Littératures autochtones ou le coffret Frisson qui se spécialise dans l’épouvante et la frayeur. Dans les prochaines semaines, un nouveau coffret thématique et unique pour le temps des Fêtes sera ajouté à leur offre.

Si tu travailles dans une entreprise qui veut encourager le commerce local et qui aime faire des cadeaux à ses partenaires et clients ou pour féliciter ou remercier ses employés, propose les coffrets corporatifs à ton boss. Recevoir un bon livre et des gâteries faites par des artisans est un cadeau original et personnalisé qui est assuré de faire plaisir contrairement aux cadeaux classiques qui ratent souvent la cible!

N’hésite pas à les suivre sur Facebook et Instagram.

Sources:
Lison – Site web
Lison – Facebook
Lison – Instagram

Pause lecture et café au Vieux Bouc

Le charme d’une librairie d’occasion est difficile à décrire : l’odeur du vieux papier, les étalages disparates, les heures passées à fouiller les tablettes pour trouver la perle rare… C’est exactement ce genre d’ambiance qu’offre la librairie-café Au Vieux Bouc, sur la Promenade Masson, avec un petit plus : un comptoir café éco-responsable qui offre des breuvages chauds, bien entendu, ainsi que des collations et viennoiseries pour ceux qui voudraient s’attarder un peu plus longtemps.


La boutique du Vieux Bouc est ouverte sur la Promenade Masson depuis maintenant 12 ans! La sélection de livres d’occasion du Vieux Bouc offre une belle variété, et tout le monde peut y trouver son compte : livres pour enfants, bandes-dessinées, poésie, romans en tout genre, et plusieurs sections de non-fiction comme le jardinage, la cuisine, l’art et la spiritualité. Des signets identifiés permettent aussi aux employés de faire des recommandations sur leurs titres préférés. Leur site web met en vedette les nouveaux titres et permet aux clients de consulter l’inventaire, mettre des titres de côté et même commander les livres directement du web, pour recevoir à la maison! 

Pour ce qui est de l’espace café, ce sont les grains équitables et biologiques de Café Rico qui sont offerts pour boire, ainsi qu’en vrac. Le café offre également les thés de Camellia Sinensis, de la nourriture végane par La cuisine de Natalia et les scones de Le monde est scone. La longue table qui occupe le centre de la librairie, ainsi qu’un petit comptoir situé à l’entrée, sont idéaux pour s’installer et profiter d’un bon livre avec une boisson et un petit encas. Pour être au courant de leurs nouveaux arrivages et leurs coups de coeur, en plus de voir quelques-unes des délicieuses options de nourriture, tu peux les suivre sur Facebook et Instagram.

Sources:
Librairie Au Vieux Bouc
Au Vieux Bouc – Facebook
Au Vieux Bouc – Instagram

L’Association des libraires du Québec, bien plus qu’une simple association

L’industrie du livre peut sembler assez simple du premier coup d’œil, mais la réalité est toute autre. Avec les grandes surfaces qui viennent faire compétition aux librairies indépendantes grâce à l’achat en gros et la revente à un prix (trop) compétitif, les libraires peuvent avoir la vie difficile, et ce, même si elles offrent une plus grande sélection de titres, ainsi qu’un service-conseil expert. C’est là que l’Association des libraires du Québec entre en jeu. Cette association, qui a été créée en 1969, existe pour soutenir les libraires professionnellement, que ce soit dans leurs efforts d’informatisation, pour de la médiation entre les différents partenaires d’affaires, ou simplement pour promouvoir la lecture et les librairies indépendantes.


Leur mission est claire : contribuer succès et au développement professionel des librairies et libraires indépendants pour faire rayonner la lecture. L’entraide, l’innovation et la collaboration sont certaines de leurs valeurs fondamentales. À part offrir de la formation et de l’aide à leurs membres, les librairies indépendantes du Québec, que font-ils d’autre? En fait, ils s’impliquent à travers plusieurs projets et initiatives, en plus d’être très actifs sur leurs réseaux sociaux : ils partagent régulièrement des prescriptions littéraires de personnalités ainsi que des capsules vidéos sur leurs comptes.

Une de leurs initiatives dont tu as sûrement déjà entendu parler, c’est le Prix des libraires du Québec. Avec comme mission de promouvoir la lecture et de rendre hommage aux auteurs qui ont marqué les libraires, le Prix des libraires prend place annuellement et récompense six catégories différentes : la bande dessinée, l’essai, la littérature jeunesse, la bande dessinée jeunesse, la poésie et et la catégorie roman-nouvelles-récit. Les libraires du Québec procèdent à un scrutin chaque année pour désigner les gagnants de ce prix prestigieux, qui désigne également un/e libraire pour un prix d’excellence.

Un autre projet assez amusant, que tu as sûrement déjà croisé dans le métro, est Lire vous transporte. Projet qui dure depuis presque 10 ans en association avec plusieurs autres organisations partenaires, Lire vous transporte offre essentiellement une bibliothèque numérique dans laquelle le premier chapitre d’une vaste collection de livres numériques québécois est offert gratuitement. Si la lecture de ce premier chapitre te fait mordre, le site te permet d’acheter la version numérique, de commander la version papier ou t’indique la bibliothèque la plus proche pour pouvoir l’emprunter.

Bref, l’ALQ, c’est vraiment beaucoup plus que seulement des services aux libraires! Pour rester au courant de leurs nombreux projets, et toujours avoir des idées de lectures fraîches, tu peux les suivre sur Facebook, Instagram et même Twitter.

Sources:
Association des libraires du Québec
Association des libraires du Québec – Facebook
Association des libraires du Québec – Instagram
Association des libraires du Québec – Twitter