Les 5 meilleurs endroits pour te sucrer le bec en amoureux

Qui dit Saint-Valentin dit gâteries au chocolat et c’est valide qu’on soit en couple ou pas! Alors pour t’aider à choisir l’endroit où tu pourras te sucrer le bec en solo, entre amis ou carrément en amoureux, j’ai fait un peu de recherche. Voici mes 5 trouvailles incontournables.

Juliette et Chocolat

Grands spécialistes des plats qui concentrent tout leur amour sur le chocolat, les restaurants Juliette et chocolat ont une carte remplie de brownies intensément chocolatés, de biscuits géants, de fondues (dont 2 sont végétaliennes), de crêpes et de gaufres, de chocolats chauds, et de toutes sortes de pâtisseries qu’on peut manger sur place ou emporter à la maison pour prolonger le plaisir à deux.

Planifie une visite dans l’un des six restaurants sur l’Île de Montréal et tu gagneras des points auprès de l’élu.e de ton cœur!


Chocolats Favoris

Un autre incontournable pour la Saint-Valentin, c’est bien sûr Chocolats Favoris et son bouquet bien garni de roses disponibles en deux saveurs à 15,99$ : chocolat noir garni de caramel à la Fleur de sel ou chocolat au lait rempli de praliné aux noisettes.

Bien sûr, la boîte de 6 fraises fraîches enrobées de chocolat noir ou au lait (11,99$) est aussi un excellent choix pour sortir de l’ordinaire. Si tu es plus chocolat classique, tu pourras choisir des chocolats fins parmi une vaste sélection.


Chocolats Geneviève Grandbois

Chocolatière réputée qui a trois boutiques à Montréal en plus de ses nombreux points de vente, Geneviève Grandbois propose des chocolats raffinés uniques, tous faits à la main, dans des saveurs originales dont tu te souviendras longtemps. Gianduja, pacanes pralinées au sucre d’érable et au sel fumé, nougat, menthe poivrée, et plusieurs autres recettes qui font de chaque bouchée une expérience gourmande qui te laisseront un agréable souvenir.


Chocolat Boréal

Chef chocolatier à la tête de Chocolat Boréal, Ludovic Fresse se spécialise dans les chocolats issus de l’agriculture durable, en partie biologique et équitable, offerts dans des emballages écoresponsables. Sa collection Saint-Valentin est vraiment unique, allant du cœur signature framboise-vanille aux boîtes avec de chocolats fins, aux carrés aux motifs de roses et aux petits cœurs fruités qui se mangent tout seuls! Sa boutique est sur la rue Angers à Montréal, mais ses produits sont offerts dans plusieurs points de vente un peu partout au Québec.


L’Affaire est chocolat

Située tout près du cinéma Beaubien, L’Affaire est chocolat est un café-bistro à l’ambiance chaleureuse qui a une belle offre de Saint-Valentin. Je te recommande son plateau gourmand qui comprend une fondue au chocolat noir, des fraises fraîches, des macarons, des bonbons, des cupcakes et bien sûr du chocolat. Grand spécialiste des chocolats chauds sur mesure à déguster sur place, la boutique propose aussi des bombes, des éprouvettes et des mélanges exclusifs de chocolat chaud. Et pour réchauffer son cœur après la Saint-Valentin, c’est juste parfait!

Si tu as un autre endroit préféré pour te sucrer le bec à la Saint-Valentin, ajoute-le en commentaires!

5 délices montréalais pour célébrer la Journée Mondiale du Nutella

Le 5 février, c’est la Journée Mondiale du Nutella, une occasion parfaite pour se payer une gâterie exceptionnelle! Plusieurs cafés et restaurants à déjeuner ont des gaufres et des crêpes au Nutella, et tu les connais assez pour que je n’aie pas besoin de t’en parler. À la place, je te propose cinq plats inusités auxquels tu ne pourras pas résister!

Poutine au Nutella

Oui, ça existe et c’est au restaurant l’Hamburger sur la rue Saint-Zotique Est dans Rosemont-La-Petite-Patrie que tu pourras en commander! Même si ça paraît surprenant comme mélange, quand tu auras goûté à la combinaison de frites, de Nutella et de crème glacée, tu ne pourras plus t’en passer!


Pizza au Nutella

Reconnu pour ses pizzas cuites au four à bois et son ambiance festive avec DJ, Bevo Pizza sur la rue Saint-Vincent à Montréal (près du Vieux-Port) s’est fait toute une réputation avec sa pizza au Nutella. Avec sa vraie pâte à pizza, sa généreuse couche de choco-noisette et le sucre en poudre qui la garnit, cette pizza-dessert est un incontournable de l’endroit! Elle est disponible en livraison si tu aimes mieux la manger à la maison.


Calzone au Nutella

Situé en plein centre-ville, le restaurant Il Focolaio cuit toutes ses pizzas au four à bois d’érable, ce qui leur donne un goût incomparable. En plus d’avoir 77 variétés de pizzas repas, ce restaurant cuisine un calzone au Nutella rempli de fromage ricotta crémeux. Si jamais tu as un problème avec le gluten, tu peux choisir la pizza Nutella sans gluten!


Gâteau au fromage au Nutella

Toujours au centre-ville, sur la rue Crescent cette fois, le restaurant Wienstein & Gavino’s propose un cheesecake au Nutella absolument fabuleux! Donc, même si tu y vas pour leur menu italien bien garni, leurs deux terrasses ou leur bar, garde-toi de la place pour ce dessert!


Café au Nutella

La pâtisserie La Cornetteria sur Saint-Laurent (près du marché Jean-Talon) propose plusieurs délices italiens comme des cornetto, des bombolone et des cronuts que l’on peut bourrer de Nutella grâce à une pompe qui transfère la garniture au centre des pâtisseries fraîches. Mais comme ils connaissent bien leur clientèle, ils ont poussé leur offre jusqu’au café au Nutella, parce qu’on n’en a jamais assez de cette gâterie!

As-tu d’autres suggestions? Connais-tu des places qui proposent des plats au Nutella qu’il faut absolument ajouter à notre liste?

5 poutines à Montréal que tu te dois absolument d’essayer

Du 1er au 14 février, c’est la Poutine Week, ce festival de 2 semaines en soutien aux communautés de restaurants locales. Pour l’occasion, on t’a donc trouvé 5 poutines incroyables pour te gaver pendant les deux semaines. Après tout, pourquoi pas!

Je ne relancerai pas le débat sur QUI de Drummondville ou de Warwick a inventé la poutine parce que l’important c’est qu’aujourd’hui on peut en manger sensiblement partout à travers le le monde. Déclarée « le mets le plus canadien » en 2018, la poutine se sert maintenant à toutes les sauces comme tu pourras d’ailleurs le constater dans nos suggestions.

Paul Patates – 760 Rue Charlevoix

Selon les avis publiés par des clients réguliers du casse-croûte situé dans Pointe-Saint-Charles, la poutine de Paul Patates est la « meilleure poutine de l’univers et sa sauce goûte le paradis ». Ce restaurant qui est une véritable institution dans le quartier propose toute la gamme de plats rapides qu’on aime, dont le smoked meat et le club sandwich qui sont des incontournables de l’endroit avec leurs fameuses bières d’épinette Bertrand et Émilie!


Chez Ma Tante – 3180 Rue Fleury Est

Ouvert depuis 1929, Chez Ma Tante est un autre monument de la restauration rapide à Montréal. Réputé pour ses hot-dogs 100 % bœuf cuits à la vapeur et servis avec de la salade de chou et ses frites maison que tous les clients déclarent comme les meilleures en ville, Chez ma tante propose sa poutine en deux versions, la traditionnelle et l’Italienne. Les 69 clients qui ont pris la peine noter l’endroit sur Facebook ont tous donné 5 étoiles à leur expérience.


La Banquise – 994 Rue Rachel Est

Avec 35 variétés de poutine à son menu, la Banquise mérite plus qu’une seule visite! Viande fumée, bacon, saucisses, porc effiloché, bœuf haché, légumes : quelqu’un qui ne trouve pas LA poutine qu’il recherche est décidément bien difficile! Comme plus de 3 000 personnes ont laissé un avis sur leur page Facebook, c’est difficile de dire quelle poutine est la meilleure parmi les 35 sortes proposées, mais avec une moyenne de 4,5 étoiles sur 5, tu ne te tromperas pas.


Poutineville – 1365 Rue Ontario Est

Ce qui distingue Poutineville des autres, c’est que tu peux y créer ta propre poutine sur mesure, tel que tu en rêves depuis longtemps! Ils ont 13 sortes de poutine au menu, mais si aucune ne fait ton bonheur, tu choisis ta combinaison dans une longue liste d’ingrédients et ils te préparent ton chef-d’œuvre à dévorer! C’est sûr que le prix sera en conséquence de tout ce que tu ajouteras à tes patates frites, mais c’est une expérience unique dont tu te souviendras longtemps! Poutineville a 7 succursales au Québec, dont deux à Montréal.


Paulo et Suzanne – 5501 Boulevard Gouin Ouest

Je ne suis vraiment pas la première à mettre la poutine de Paulo et Suzanne sur la liste des meilleures poutines offertes à Montréal parce qu’au départ, leurs frites sont exceptionnellement bonnes… depuis 40 ans! Avec une vingtaine de variations qui intègrent des viandes, des légumes et des sauces différentes, c’est un casse-tête de choisir une poutine rapidement! Prends le temps de regarder le menu avant d’y aller et arrange-toi pour avoir faim parce que leurs poutines sont généreuses.

Sur ce, n’hésite pas à nous faire de tes commentaires sur nos choix de poutines et laquelle est selon toi la meilleure poutine de Montréal! On attend tes suggestions!

Bon appétit!

10 chansons d’ici pour redécouvrir Montréal

Il y a quelques années, j’ai visité Paris pour la première fois et, comme je suis une grande sentimentale, je m’étais préparé une liste de chansons sur la ville Lumière pour arpenter les rues, les écouteurs sur les oreilles. Entendre des artistes raconter leur ville avec affection, tout en la découvrant moi-même, a été une expérience très émotive qui a marqué mon séjour.

Comme il existe des dizaines de chansons qui parlent de Montréal, je me suis dit que tu aimerais peut-être vivre cette expérience toi aussi. Alors voici une liste à mettre dans ton téléphone avant ta prochaine promenade dans la ville aux 100 clochers!

De la Rue Saint-Denis au Vieux-Port

C’est tout un hommage avec À Montréal que Grand Corps Malade rendait à Montréal en 2010. C’est avec les yeux d’un étranger qu’il apprivoise notre belle ville et on suppose que tous les Français qui ont écouté cette chanson ont eu envie de venir faire leur tour et même de venir y vivre.


Le Centre-Ville

En 2010, Éric Lapointe criait son amour pour la métropole dans Hymne à Montréal. La Saint-Denis, la Saint-Laurent, le Mont-Royal, le carré Saint-Louis, le pont Jacques-Cartier, le Festival de jazz, la coupe Stanley : le rocker donne envie de sortir tard le soir au centre-ville!


La Rue Ontario

Bernard Adamus s’est laissé charmer par la Rue Ontario (2010) et toutes ses intersections achalandées. II fait référence aux pointes de pizza qu’on mange sur un coin de rue, au parc Lafontaine et aux aspects moins glorieux comme les pawn shops, les crack house et les descentes de police.


L’Avenue Mont-Royal

Dans Mont-Royal 8AM (2011), Clément Jacques ne nomme pas la populaire avenue, mais il raconte son mal d’amour à travers sa promenade par un matin froid et des gens qu’il croise sans trop les voir.


La Rue Sanguinet

Quand Claude Dubois chante son enfance sur la rue Sanguinet dans J’ai souvenir encore (1966), on imagine un film. Tout y est, des espoirs d’un enfant de la rue à la nostalgie d’un hier disparu. Une vieille chanson qu’il fait encore bon d’écouter 56 ans plus tard.


La Rue Masson

Dans leur pièce mélancolique Sac d’école (2013), Les Sœurs Boulay se cherchent un appart sur la rue Masson parce qu’elles n’ont plus de maison. C’est vrai que c’est un beau coin de Montréal pour y planter ses racines! Toujours sur la rue Masson, si tu as envie d’un café, arrête-toi au Café Lézard et écoute la chanson de Vincent Vallières qui semble être un habitué!


La Rue Saint-Vallier

Le 7760 Saint-Vallier Montréal a été rendu célèbre dans Tous les palmiers de Beau Dommage en 1974, chanson qu’un peu tout le monde est encore capable de fredonner 48 ans après sa sortie. En fait, toutes les chansons du premier album de Beau Dommage racontent Montréal de jolie façon, donc cet album est à inclure au complet dans ta playlist pour revivre le Montréal des années 70.


Montréal en hiver

Quand il fait froid à Montréal, il fait frette, et Malajube avec son succès de 2006 Montréal -40 le chante très bien! Et comme la chanson a du rythme, tu peux te déhancher en l’écoutant, ça réchauffe, surtout par -40!


Montréal en été

Les Frères à ch’val ont préféré célébrer L’été à Montréal (1995), de la rue Saint-Denis avec ses terrasses aux pédalos du parc Lafontaine et aux tam-tams sur le Mont-Royal. Une chanson légère et rythmée qui te mettra un sourire sur les lèvres quand tu te promèneras dans cette partie de Montréal.


Montréal en amour

Les peaux de lièvres de Tricot Machine (2007) est un hymne à l’amour tout doux, en plein hiver à Montréal, alors qu’un couple rempli de désir s’éclipse d’un party pour se retrouver à deux.

Finalement, on est bien conscient qu’il y avait des tonnes d’autres chansons qu’on aurait pu ajouter à cette liste pour mettre de l’avant notre belle métropole et c’est pour cette raison qu’on t’en liste plus d’une quinzaine juste ici! Est-ce que tu en connais d’autres? Écris-nous en commentaires pour qu’on se prévoit peut-être une partie 2?

  • La Ronde – Marc Gélinas (1967)
  • Montréal – Éric Charden (1970)
  • Demain matin, Montréal m’attend – Louise Forestier (1970)
  • Le blues de la métropole – Beau Dommage (1975)
  • Je reviendrai à Montréal – Robert Charlebois (1976)
  • Complainte pour Sainte-Catherine – Kate et Anna McGarrigle (1976)
  • Revoir Montréal – Didier Barbelivien (1986)
  • Montréal est une femme – Jean-Pierre Ferland (1992)
  • J’erre – Dumas (2003)
  • Montréal motel – Antoine Gratton (2003)
  • Seule à Montréal – Marie-Mai (2004)
  • Spleen à Montréal – Loco Locass (2004)
  • Montréal – Ariane Moffatt (2005)
  • Montréal (cette ville) –  Xavier Caféine (2006)
  • À Montréal – Le Connaisseur (2007)
  • Montréal-Nord – Koriass (2013

Les 10 plus belles pentes pour aller glisser à Montréal

Ce que j’aime vraiment de Montréal, c’est que peu importe la saison, on peut y pratiquer à peu près n’importe quelle activité. Et en hiver, en plus du patin et du ski de fond, la glissade est accessible à tous! Et qu’on soit petit ou grand, rien ne vaut une descente sur une pente enneigée pour mettre du rouge sur nos joues et du rire dans nos cœurs d’enfants!

Parc du Mont-Royal

Le parc du Mont-Royal est notre joyau montréalais préféré puisqu’on peut tout y faire (ou presque!) 12 mois par année, dont la glissade. Tu as deux options: y glisser gratuitement avec ton propre traîneau dans les corridors de glissade libre sur les flancs en contrebas du chemin Olmsted ou utiliser les pentes de glissade près du lac aux Castors pour utiliser leurs chambres à air (entre 6$ et 10$ pour la journée).


Parc Jean-Drapeau

La pente naturelle du parc Jean-Drapeau est accessible gratuitement, mais ils ne louent aucun équipement, tu dois donc te rendre à l’Espace 67 avec ta luge, ton tapis ou ta tripe. Puisque la zone de glisse est complètement dégagée et sans obstacle, c’est une destination parfaite pour les familles avec de jeunes enfants. Il y a même un sentier à l’extrémité de la zone de glisse qui te permet de remonter la côte sans effort, ce que tu apprécieras si tu dois remonter l’équipement de tes enfants en plus du tien!


Parc des Hirondelles

J’ai grandi à côté du parc des Hirondelles entre Ahuntsic et Montréal-Nord, alors je peux t’avertir en toute connaissance de cause: assure-toi d’avoir du souffle et un bon cardio parce que la pente est quelque chose à remonter! Naturellement, elle est vraiment amusante à descendre parce qu’on prend rapidement de la vitesse en descendant. Rires assurés. Elle convient moins aux plus jeunes pour les mêmes raisons!


Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation

Situé le long de la rivière des Prairies sur le boulevard Gouin Est, tu tomberas en amour avec le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, surtout si tu es encore sur sa pente enneigée à l’heure des magnifiques couchers de soleil! La piste de glissade est située proche du chalet d’accueil où tu peux louer un tapis ou une luge classique pour 3$ à 5$ pour deux heures.


Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies

À l’extrémité est de l’île, le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies est parfait pour les glissades en famille. La butte de glisse est à côté du chalet d’accueil Héritage, sur la rue Sherbrooke, et on peut aussi y louer de l’équipement pour quelques dollars.


Parc Francesca-Cabrini

Si tu préfères les sensations fortes, c’est au parc Francesca-Cabrini dans Hochelaga-Maisonneuve que tu dois te rendre. La fameuse côte Cabrini, à l’angle des boulevards Rosemont et Lacordaire, est réputée à cause de son dénivelé important. Les pistes sont entretenues mécaniquement, donc la glisse est agréable et rapide! Tu dois y aller avec ton propre équipement, puisqu’il n’y a ni location ni prêt sur place.


Parc Pélican

Le monticule de glisses du parc du Pélican dans Rosemont-La-Petite-Patrie donne sur un conteneur transformé en œuvre d’art, alors c’est vraiment festif comme décor de ville. La pente est alimentée en neige artificielle, donc tu es à peu près certain de toujours avoir de bonnes conditions de glisse. Proposition unique à Montréal, il y a des éducateurs-naturalistes sur place pour animer certaines activités et pour prêter gratuitement des traîneaux, des tubes simples et doubles avec les casques.


Parc Arthur-Therrien

Dans Verdun, la piste de glissade du parc Arthur-Therrien située près du chalet sur le boulevard Gaétan-Laberge est travaillée mécaniquement. La fin de semaine, on peut te prêter gratuitement des tubes pour glisser (une preuve d’identité est exigée pour emprunter l’équipement).


Parc Ignace-Bourget

Sur l’avenue de Montmagny, dans le Sud-Ouest, la piste Newman du parc Ignace-Bourget est divisée en deux zones gratuites qui sont aménagées mécaniquement pour la glissade libre. Une est plus pour les petits et l’autre pour les habitués qui aiment enfiler les descentes. Le centre de loisirs Monseigneur Pigeon offre un service de prêt d’équipement, mais tu dois réserver ton tube en ligne avant de t’y rendre.

Comme il y a des pistes dans presque tous les quartiers de Montréal, tu peux consulter la carte qui indique toutes les butes en cliquant ici et prendre le temps de vérifier les conditions de glisse avant de te déplacer.

5 marques locales avec de beaux accessoires en laine pour te garder au chaud cet hiver

Que tu appelles ça une tuque, une toque ou un bonnet de laine, on s’entend pour dire que pour se tenir au chaud durant les gros froids d’hiver à Montréal, il faut protéger sa tête… et ses oreilles! J’ai donc trouvé cinq belles boutiques qui utilisent de la vraie bonne laine toute douce comme matériau principal et dont les tuques sont chaudement recommandées par les clients qui en ont acheté.

La Tisserande Mtl

La Tisserande Mtl est une Montréalaise qui crée ses modèles et qui tricote elle-même, à la main, avec des aiguilles circulaires, tous les bonnets, écharpes et bandeaux qui sont offerts sur sa boutique en ligne. Elle utilise de la laine de mérinos, de la laine d’alpaga et de la laine péruvienne, toutes très douces et réputées pour la chaleur qu’elles procurent. Selon les modèles, attends-toi à débourser de 50 à 75$ pour une belle tuque unisexe, mais la livraison est gratuite partout au Canada.


SWENN

SWENN est une marque de mode québécoise basée à Montréal qui repose sur des valeurs éthiques, respectueuses de l’environnement et 100% québécoises. En plus des accessoires d’hiver tricotés en laine de mérinos extra-fine (le mérinos est une race de moutons qui produit une laine plus fine et plus chaude que la laine traditionnelle de mouton) et disponibles en modèles pour femme, pour homme et pour enfant, SWEEN vend aussi des vêtements traditionnels des marins-pêcheurs des mers du Nord. Donc, le froid et surtout comment s’en protéger adéquatement, ils connaissent ça! Tous leurs produits sont dessinés, tricotés et confectionnés au Québec, et même si leur atelier est sur la rue Alma à Montréal, ils ont des points de vente un peu partout au Québec.


Studio Caribou

Tous les produits de Studio Caribou sont fabriqués au Québec et assemblés dans leur petit atelier du quartier Rosemont. Leur laine est certifiée sans agent chimique ou nocif pour la santé et elle provient de fermes qui respectent de hauts standards de bien-être envers les animaux et qui minimisent leur impact environnemental. Leurs tuques en laine de mérinos, doublées pour affronter les plus grands froids, sont vendues à partir de 36$ (en solde), en taille unique qui convient tant aux enfants de 2 ans qu’aux adultes, donc maman peut porter la tuque de fiston et fistonne peut mettre celle de papa, ce qui est bien pratique le matin quand on part en vitesse pour l’école ou la garderie! Pour les plus petits de 6 mois à 18 mois, Studio Caribou a créé une gamme de bonnets avec cache-oreilles et cordons, également en laine de mérinos (30$ en solde).


Maillagogo

Maillagogo qui est installé sur le boulevard Saint-Laurent dans le quartier Villeray offre toutes sortes de vêtements pour femme et des accessoires mode, mais la boutique est spécialisée dans le tricot : collants en mérinos, foulards et bas en mohair, tuques doublées aux oreilles pour les tenir bien au chaud et même jupe en laine! Les foulards légers et enveloppants s’agencent aux tuques, donc un gros plus si tu cherches des ensembles coordonnés. En plus, les tuques ont des pompons synthétiques amovibles que tu peux retirer et remettre, selon ton humeur, grâce à un bouton pression bien pratique.


LILI + HENRY

Faits de laine mérinos, de lin et de chanvre, les foulards et écharpes de LILI + HENRY sont confectionnés à la main par des artisans locaux, sur des machines à tricoter manuelles, ici même à Montréal, donc chaque pièce est unique et encourage directement l’achat local. La laine de mérinos certifiée non toxique est parfois mélangée à du coton Mako, comme dans le modèle Nordique fait pour nos hivers rigoureux, alors que le modèle Essentiel est 100% en laine mérinos, en mailles souples et délicates, et peut être porté sur un vêtement à l’intérieur comme à l’extérieur.

Et toi, portes-tu une tuque ou un foulard en hiver? Si oui, as-tu des modèles préférés? Écris-nous en commentaires, on veut connaitre tes coups de coeur!

Les 7 plus beaux parcours de ski de fond à Montréal

Preuve que Montréal est une vraie ville d’hiver : il n’est même pas nécessaire de sortir de l’ile pour faire du ski de fond! Et si tu prends la peine de mettre ton équipement dans un sac de protection, tu peux même te rendre vers les 14 différents sites officiels en métro et en autobus!

Parc du Mont Royal

Avec ses 22 kilomètres de sentiers dédiés au ski de fond, le parc du Mont-Royal est un incontournable pour tous ceux qui veulent pratiquer ce sport sur l’ile, tout en étant entouré de nature et de vues splendides. Non seulement l’accès aux pistes est gratuit, mais tu peux aussi y louer de l’équipement à un tarif raisonnable et même t’inscrire à un cours d’une heure (1 à 4 personnes) pour 42$ à 62$ ou à une session de trois cours (groupe de 6 personnes) pour 95$. Rends-toi au chalet du Lac-aux-Castors pour demander une carte des pistes ou pour y louer tes skis.


Parc Maisonneuve

Les douze kilomètres de sentiers de ski de fond du parc Maisonneuve sillonnent l’ensemble du parc, offrant des portions dégagées et d’autres boisées, et ce qui est intéressant, c’est que les départs peuvent se faire à partir de toutes les entrées du parc. Plus intéressant encore, s’il te reste du souffle (et des jambes!), tu peux continuer ton exercice en empruntant les trois kilomètres de pistes aménagées qui traversent le Jardin botanique. L’accès aux pistes est gratuit, ton chien en laisse est le bienvenu pour t’accompagner, mais tu ne peux pas louer d’équipement sur place.


Parc Jean-Drapeau

Tu es débutant ou tu n’as pas envie de mourir en montant des côtes? Le parc Jean-Drapeau et ses huit kilomètres de sentiers balisés, entretenus mécaniquement et surtout sans dénivelé, est parfait pour toi! Tous les membres de ta famille y trouveront leur compte puisqu’il y a un sentier de pratique avec des cliniques gratuites pour apprendre à maîtriser les différentes techniques et un sentier d’initiation pour faire tes premières glisses. De plus, la vue sur Montréal est imbattable! L’accès également gratuit et tu peux louer ton équipement sur place.


Parc Jarry

La piste de ski de fond du parc Jarry sillonne le parc autour de l’étang sur deux kilomètres, en offrant une belle vue sur le mont Royal. Sur terrain plat et de courte distance, c’est un site idéal pour les débutants et les sorties en famille. Définitivement un bel endroit à considérer pour ta prochaine sortie de ski de fond à Montréal.


Parc-nature du Bois-de-Liesse

Le parc-nature du Bois-de-Liesse près du métro Côte-Vertu est très apprécié des amateurs de ski de fond avec ses dix beaux kilomètres de pistes dans un boisé à l’abri du vent et du bruit de la ville.


Parc-nature du Cap-Saint-Jacques

L’avantage du parc-nature du Cap-Saint-Jacques, c’est qu’il propose 14 kilomètres en différents parcours balisés de courtes et longues distances avec des vues spectaculaires sur la rivière des Prairies et le lac des Deux Montagnes. 


Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies

Finalement, le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies est l’endroit idéal pour observer la nature tout en parcourant onze kilomètres en ski de fond. Les pistes traversent des boisés et des marais, et les cerfs de Virginie y sont particulièrement nombreux.

Avant de te déplacer, il vaut mieux dans tous les cas que tu te renseignes sur l’état des pistes puisque la quantité de neige influence directement leur accessibilité et leur qualité de glisse.

Les plus belles patinoires à Montréal pour faire le plein d’énergie

Savais-tu que Montréal compte plus de 225 patinoires extérieures, dont une dizaine sont réfrigérées? Avec la météo qui joue au yoyo en début d’hiver, ce sont les meilleurs choix pour patiner dans le temps des Fêtes, tu es à peu près certain qu’elles seront ouvertes.

Atrium Le 1000

Notre première suggestion est quand même à l’intérieur, puisque beau temps, mauvais temps, on peut pratiquer ce sport familial par excellence à la patinoire Atrium le 1000, au 1000 de la Gauchetière. Il faut cependant savoir qu’en raison des mesures sanitaires, certaines restrictions s’appliquent, comme le port du masque obligatoire en tout temps et la présentation du passeport vaccinal pour les personnes de 13 ans et plus. Mais ce qui est vraiment différent d’avant la covid, c’est qu’il faut absolument réserver une plage horaire de 90 minutes avant de t’y rendre. La bonne nouvelle, c’est que puisque les plages horaires sont limitées à 1h30, le tarif a aussi été réduit à 5$ par personne de tout âge. Si tu n’as pas de patins ou de casque, pas de problème, tu peux en louer en même temps que tu réserves ton admission.


Le Parc du Mont-Royal

Lieu incontournable pour patiner dans un bel environnement, le parc du Mont-Royal dispose d’une patinoire réfrigérée de 2500 m2 sur une belle surface lisse, parfaite pour les tout-petits et les débutants. La capacité de la patinoire est cependant limitée à 50 personnes en raison de la covid, donc il vaut mieux arriver tôt en journée. Des bancs pour chausser tes patins sont installés aux abords de la patinoire parce que les vestiaires sont fermés, mais le comptoir de location est ouvert, tout comme le Café des amis qui sert des commandes pour emporter seulement.


Les Patinoires de Quartiers

Depuis 2008, la Fondation des Canadiens pour l’enfance a financé 11 patinoires réfrigérées au Québec, dont celles du parc de Mésy dans le quartier Ahuntsic, du parc de la Confédération dans N-D-G, du parc Hayward à LaSalle, du parc Le Carignan plus à Montréal-Nord, du parc Willibrord à Verdun et du parc François-Perrault dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. L’horaire et les conditions d’accès durant cette période de covid diffèrent d’un endroit à l’autre, alors il vaut mieux te renseigner sur la capacité et sur l’état de la glace avant de t’y rendre.


Le Parc Maisonneuve

Si tu préfères patiner dans ton quartier, prends la peine de vérifier si la patinoire est en état de te recevoir en consultant la liste des conditions des patinoires de la ville de Montréal. Comme on le mentionnait en début d’article, il y a 225 patinoires sur tout le territoire de Montréal, alors tu as vraiment l’embarras du choix. La plus grande dans l’est de Montréal est celle du parc Maisonneuve: un très bel anneau de glace bordée d’arbres avec vue sur le mât olympique te permet de faire de grands tours main dans la main et une aire de pratique a été prévue pour les enfants qui en sont à leurs premiers coups de patin. En raison de la covid, le chalet chauffé n’est pas accessible, mais des bancs extérieurs ont été installés pour chausser vos patins. L’accès est gratuit, mais n’oublie pas de vérifier si elle est ouverte avant de te déplacer.


Le Vieux-Port de Montréal

Et on finit avec la fabuleuse patinoire du Vieux-Port qui est ouverte de 10h00 à 22h00 durant tout le congé des Fêtes. Avec la grande roue qui la surplombe et sa vue imprenable sur Montréal, la patinoire réfrigérée offre une glace de grande qualité et une ambiance festive pleine de lumières aux patineurs. Dès le début janvier, surveille leur programmation spéciale incluant un DJ sur glace les jeudis soirs, des sculptures sur glace le 16 janvier et du skate dating une fois par mois. L’accès coûte 8$ par personne, mais si tu es un habitué, tu peux acheter une passe de saison individuelle pour seulement 29$, alors que la passe familiale est à 63$ pour tout l’hiver. Sur place, tu peux aussi louer l’équipement (patins, casque, déambulateur) et faire aiguiser tes patins.

Et toi? Quel est l’endroit que tu préfères pour patiner à l’extérieur?  

5 endroits qui servent les meilleurs chocolats chauds à Montréal

Si tu es né dans les années 90 ou au début des années 2000, tu as sûrement grandi avec les chansons de Carmen Campagne, comme « La Vache », qui donnait le goût de boire « Un bon chocolat chaud » à chaque écoute! Mais peu importe ton âge et tes goûts musicaux, tu aimes sans doute cette boisson chaude réconfortante comme aucune autre! Après tout, tu es curieux de savoir où trouver les meilleurs à Montréal puisque tu lis cet article!

Même si les Mayas ont été les premiers à préparer des infusions de cacao il y a des milliers d’années, il a fallu attendre que Christophe Colomb traverse l’océan en 1492 pour que les chocolats chauds deviennent une boisson prisée en Espagne, puis un peu partout dans le monde. Aujourd’hui, à peu près tous les cafés et bistros en servent, mais certains ont des recettes secrètes qui valent le détour. Je t’en propose quatre à mettre sur ta route.


Cacao 70

Cacao 70 a trois succursales à Montréal: rue Sainte-Catherine, Marché Central et Avenue du Parc. C’est le royaume du bon chocolat en barre, en cornet, en fondue et surtout à boire, leur grande spécialité. Chocolat chaud au sésame noir, au chocolat noir ou au lait, à la cannelle ou épicé comme au temps des Mayas, tu te pourlècheras les babines en te réchauffant le cœur et le bedon! Tu peux acheter de la poudre de cacao sur place pour en faire à la maison.


Au Festin de Babette

Spécialisé dans les déjeuners décadents, Au Festin de Babette sur la rue Saint-Denis propose 12 variétés de chocolats chauds : noisette, gingembre, cardamome et piment d’Espelette viennent rehausser le goût de leurs chocolats noirs ou blancs servis en tasse. Le menu comprend des gaufres et des crêpes elles aussi garnies de chocolat. Pense à porter des vêtements amples pour aller y déjeuner!


L’Affaire est chocolat

Avec son Bar à chocolats chauds, l’Affaire est chocolat sur la rue Beaubien Est est un incontournable pour tous ceux, qui comme toi, tripent fort sur le chocolat chaud. Le principe est à la fois simple (4 étapes : choix du chocolat, du format, du mélange et des garnitures) et complexe (il y a 14 variétés de chocolat et une bonne douzaine d’ingrédients possibles). Chaque tasse donne un résultat unique, donc, tu peux vivre une expérience différente à chaque visite!


Ernestine

Quand on lit les commentaires des clients à propos du chocolat chaud servi chez Ernestine sur Mont-Royal Est, on voit les mots « divin », « complètement fou », « parfait » et « meilleur à Montréal ». Cette chocolaterie de quartier, qui propose aussi des chocolats de saveurs faits à la main et des biscuits gourmets vendus dans plusieurs points de vente partout au Québec, n’a qu’une sorte de chocolat chaud à t’offrir, mais pourquoi chercher ailleurs puisque qu’il est divin, parfait et complètement fou!


Janine Café

Sur la rue Wellington à Verdun, le Janine Café, qui est chaudement recommandé pour ses plats gourmands et ses brunchs qui sortent de l’ordinaire, propose trois délicieux chocolats chauds maison, faits de véritables chocolats au lait, aux épices ou noir, servis avec une guimauve grillée. Alors on y va pour le brunch 5 étoiles, mais aussi pour ses savoureux chocolats chauds dont on se souvient longtemps! Le resto est fermé pour les vacances des fêtes mais ne t’en fais pas, c’est à partir du 13 janvier prochain que tu pourras aller le tester!

Personnellement, je garde un précieux souvenir de ceux que je buvais, enfant, à l’aréna du quartier et pourtant, il ne devait pas être si bon que ça! Et toi, quel est ton chocolat chaud préféré? As-tu des endroits à nous recommander?

Plonge dans l’ambiance de Noël dès ce week-end!

Ce ne sont pas les quelques flocons rapidement disparus cette semaine qui vont nous mettre dans l’ambiance des Fêtes.
J’ai donc trois marchés de Noël à te proposer pour t’envelopper de magie et de beaux décors festifs à Montréal dès ce weekend.


Dès le samedi 20 novembre et jusqu’au 2 janvier, rends-toi aux abords du Quartier des Spectacles tout près de la la rue Sainte-Catherine pour y redécouvrir le Grand Marché de Noël de Montréal qui revient après plusieurs années d’absence. Avec ses 30 chalets d’artisans locaux et régionaux qui proposent de jolis cadeaux, sa programmation musicale et théâtrale ainsi que ses gourmandises qu’on mange tout en parcourant les différentes installations situées entre les rues Balmoral et Clark, le décor du Grand Marché est assez spectaculaire

L’accès au site et aux activités est d’ailleurs gratuit puis accessible à tous, même tes amis à quatre pattes en laisse! Tu trouveras donc l’horaire complet sur leur site web. Sinon, tu peux toujours suivre leur page Facebook ou même t’inscire à l’événement pour voir leurs publications d’activités dans ton fil d’actualité et t’assurer de ne rien manquer.


Pas très loin de là, au coin de la rue Saint-Ambroise et de l’avenue Atwater, le Village de Noël de Montréal t’attend à la place du Marché Atwater les weekends du 25 novembre au 19 décembre. Depuis maintenant 5 ans, le Village de Noël propose des produits éthiques et écoresponsables conçus par de nombreux artisans locaux et régionaux, et une programmation gratuite spécialement pensée pour les familles, comme le ciné-traîneau destiné aux petits et grands enfants. Si tu aimes le fromage, ne manque pas le Montréal Raclette Party le vendredi 26 novembre dès 17h à La Place du Marché (métro Lionel-Groulx). Tu pourras y déguster une assiette de raclette au coût de 13$ autour des foyers disposés sur le site, mais tu dois absolument réserver ta place en ligne!


Finalement, plus au nord, le Marché de Noël de Jean-Talon en sera à sa 2e édition du 27 novembre au 23 décembre, alors que les produits du terroir seront mis en vedette sur une surface décorée deux fois plus grande qu’auparavant. Consulte la liste des artisans en cosmétique, produits alimentaires, bijoux, décoration et autres articles qui valent le détour. Profites-en bien, toutes ces activités sont gratuites! Si tu as d’autres suggestions à nous faire pour ton parcours annuel pour célébrer le temps des Fêtes, n’hésite pas!


Sources:
Noël Montréal – Site web
Noël Montréal – Facebook
Noël Montréal – Instagram