Comment faire un bon cidre?

Crédit: Mon Magasin Général


Comme la saison des pommes est arrivé, quoi de mieux que de confectionner un bon cidre de pommes pour en profiter au maximum. C’est pourquoi dans cet article, nous allons rapidement t’expliquer en quoi consiste sa fabrication.

Tout d’abord, la première étape est inévitablement la récolte afin de cueillir de belles pommes qui sont déjà tombées de l’arbre et que le fruit a terminé sa croissance entière. On essaie d’ailleurs de procéder à plusieurs récoltes de pommes et sur du long terme, c’est-à-dire en début de saison, en mi-saison et en fin de saison pour cumuler des fruits plus tendres et d’autres plus fermes.

Ensuite, la deuxième étape s’intitule le stockage et elle est vraiment simple, elle nécessite seulement de stocker une bonne partie de nos récoltes dans un endroit à l’abri des intempéries et de l’humidité du sol. Que ce soit en tas sur un plancher, dans un sac filet perforé ou sur du béton en pente afin d’évacuer le jus des pommes sur une hauteur d’environ 0,50cm à 0,60cm pour pouvoir bénéficier du maximum de liquide pour notre production de cidre.

Puis, la troisième étape est le brassage et il faut s’assurer de suivre plusieurs opérations pour bien y arriver. On commence d’ailleurs par le lavage des pommes, le triage, le rapâge et broyage, le cuvage de la pulpe et le pressage. Cependant, avant même de procéder à toutes ses opérations, on doit vérifier que les pommes sont vraiment mûres, que la chair est molle, qu’on puisse l’écraser facilement et que le jus sort suffisament.

Par la suite, la quatrième étape est le soutirage et elle consiste à transverser le jus clarifié avec une pompe à débit lent dans un fût venant tout juste d’être rincé. Voici d’ailleurs un schéma pour mieux décrire le processus:


Vient par la suite, la cinquième étape de la fermentation qui est essentiellement la transformation du sucre en alcool et gaz carbonique par la levure. Toutefois, pour bien réussir cette étape, il faut s’assurer que le fût est bien rempli et que le bouché est bien fermé. On continue ensuite par surveiller que le tout se déroule bien car le processus doit être long pour être parfait et donné le goût désiré au cidre.

Finalement, la sixième et dernière étape est la mise en bouteilles. C’est-à-dire qu’on s’assure d’abord qu’il est parfaitement soutiré, qu’on utilise des bouteille propres, qu’on les remplie de façon à ce que le cidre arrive au fond sans toucher aux parois de la bouteille et qu’on utilise des bouchons de qualité qui vont toucher le cidre sans laisser aucune bulle d’air.

Voilà, t’es maintenant prêt pour savourer ton nouveau cidre de pommes!

Sources:
Mordus de la Pomme
Photo de l’article

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s